Chroniques de Gaule

Paroles libres de français

L'oseille, c'est la gangrène de l'âme

khashoggi

Bernard Blier (à gauche) – Jamal Ahmad Khashoggi (à droite)

« J'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère ! J'vais lui montrer qui c’est Raoul ! Aux quatre coins de Paris qu’on va le retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle. Moi quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile. »
Quand j’entends cette fameuse tirade du film les Tontons Flingueurs, je me pose sérieusement la question de savoir comment elle a pu s’illustrer aussi magnifiquement dans un pays du Moyen-Orient.

Car ils l’ont fait !

Michel Audiard disait aussi, par la voix de Lino Ventura : « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait. »
Le gros problème, c’est que – d’après les informations données par certains médias –, dans un pays du Moyen-Orient, cela a été fait.
Il faut une bonne dose d’inconscience, de non-intelligence et de folie pour être arrivé à de telles extrémités.

Nous serions rentrés dans un nouveau monde, selon certains politiciens qui voudraient nous le faire croire ; alors qu'en réalité, depuis trois milles ans, il n’a pas changé et les mentalités sont toujours les mêmes. L’homme est toujours un fauve pour l’homme ; l’animal le plus dangereux pour l’homme n’est ni le tigre ni le lion, mais bel et bien lui-même.
Le gros problème, c’est qu’en ne bougeant et en ne disant rien, certains pays avalisent ce qui s’est passé. Ce qui est pratique, c’est que le bruit des billets empêche d’entendre le cri des martyrs.

Pourquoi va-t-on se gêner ? Il faut distribuer ce que l’on construit, il faut bien vendre ce que l’on fabrique.
Et apparemment, nous aimons bien fabriquer et vendre des armes. À chacun sa conscience, à chacun sa raison de voir et de vivre.

Un nouveau jour est passé... je vais quand même aller me coucher.

Arthur de la RivaudièreArthur de la Rivaudière
01/11/2018

arabie saoudite france vente d'armes

Emmanuel Macron depuis la Slovaquie :
« Quel est le rapport entre la vente d'armes et l'assassinat de monsieur Khashoggi ? Je comprends le lien avec le Yémen (pays où l’Arabie saoudite dirige la coalition militaire contre les rebelles houthistes), mais il n’y en a aucun avec monsieur Khashoggi ! »